France Ô plus rien à foot…

Voilà résumé en quelques mots les sentiments des salariés de France Ô et des 1eres…

 Où est passé le football sur France Ô ? Les premiers matchs de la Coupe de France avec des clubs d’Outre-mer démarrent ce week-end. 7ème tour avec 6 matchs en hexagone et 5 outre-mer. Et bien… rien… plus RIEN sur la chaine du canal 19 de la TNT !

Pas de retransmission en direct ni en différé sur le canal hertzien alors que ces retransmissions ont permis à la chaine les années passées de réaliser parmi ses meilleurs scores d’audiences voire son record historique tous programmes confondus : plus de 3 % d’audience pour les derniers matchs…Ça laisse pantois !!!

Pour la deuxième année consécutive : que dalle, nada, macache walou, peau de balles… Pas de Coupe de France sur France Ô. Circulez, y a rien à voir …sur internet avec des retransmissions à minima avec des boites de prod. extérieures qui filmeront les matchs avec des moyens réduits et en streaming. Les antennes des 1eres seront donc « alimentées » avec des matchs techniquement au rabais.

 Oui, les moyens lourds cela coûte cher mais entre rien ou pas grand-chose et le culte du prestataire extérieur, il y des solutions intermédiaires et des choix à faire qui relèvent bien de notre mission de service public, à commencer par la visibilité de manifestations qui concernent directement les outre-mer et dont on sait par expérience qu’elles sont suivies et participent à la vitalité de la chaine. Ne rien faire en la matière : c’est enterrer la chaine un peu plus !

Puisque les 6 matchs en hexagone vont être couverts par des boites de prod, pourquoi la chaîne n’a-t-elle pas organisé une émission spéciale (comme pour la Coupe du monde !) sous forme de multiplex ? Y compris avec les stations des 1eres où se déroulent les autres matchs de ce 7ème tour – avant match pour certains – débriefing résumé pour les autres en fonction des décalages horaires – ? (Un travail en lien et en collaboration avec les équipes de la radio et du web !)

« Il faut mettre en place plus de synergies avec les stations ! » répètent à l’envi la direction du Pôle outre-mer et la direction générale de France Télévisions. Rien dès que cela est possible, c’est encore mieux rien ! En d’autres termes: grands diseux mais peu faiseux !!!

Du vent… beaucoup de vent !!! A l’image des catastrophes climatiques qui frappent nos territoires ultramarins.

Un an après les cyclones Irma et Maria qui avaient déclenchés des torrents de critiques des personnels et des élus à l’encontre de cette même direction pour ne pas avoir « cassé l’antenne » pour des événements jugés TRÈS CONCERNANT pour nos publics et nos téléspectateurs, voilà que les directions du Pôle outre-mer et de l’Antenne France Ô reproduisent les mêmes erreurs aux conséquences désastreuses pour la désormais fameuse « visibilité des outre-mer au sein du groupe France Télévisions » : écran noir sur des événements justement hautement fédérateurs…et chacun sait combien le sport et le foot en particulier sont des événements fédérateurs, surtout Outre-mer !

Où est passée la proximité tant vantée par nos « hauts cadres » ?

 Le devoir et la mission de Service public d’une chaine comme France Ô sont d’assurer cette proximité. Ne pas le faire, VOLONTAIREMENT, est un acte de sabotage orchestré par une direction qui participe au suicide de la chaine, volontairement et/ou involontairement !

En revanche, pour casser l’Antenne de France Ô à la dernière minute pour servir la soupe aux conseillers d’Emmanuel Macron et autres technocrates, il y a du monde !

La motion de défiance qui s’en est suivie signée par plus de 70 journalistes et personnels techniques de la chaine est restée… lettre morte. Quel dédain !

Derrière ces errements et ces rendez-vous loupés, les salariés s’interrogent :

Que fait la direction du Pôle outre-mer ?

Que fait la direction de France Ô ?

Que font les pachas de la direction des programmes ?

Que fait la direction de l’information ?

Le football semble ne pas être assez « élite » pour certains dirigeants de la chaîne, pas assez « classe » ! « Parce que les soaps opéras et autres feuilletons de telenovelas c’est plus chic pour les téléspectateurs de France Ô ? Ça correspond aux attentes des ultramarins de l’hexagone ?!? », leur répondent une majorité aujourd’hui. Scandaleux.

On voudrait démontrer que France Ô ne sert plus à rien que l’on ne s’y prendrait pas autrement! Les salariés n’acceptent pas que la direction fasse TOUT, pour justifier l’arrêt de la chaîne et contrairement à ce qu’elle affirme, qu’elle participe activement à une diminution de la visibilité des Outre-mer sur France Télévisions.

Autre exemple : « La route du rhum » !

Pourquoi la diffusion du départ de cette course mythique entre la Bretagne et la Guadeloupe a-t-elle été assurée en même temps sur France 3 et sur France Ô avec un plateau assuré UNIQUEMENT par les équipes de France 3 et ce alors que près de 30 personnes de France Ô étaient mobilisées sur place dont le service des sports et l’un de ses membres reconnu par la profession comme l’un des grands spécialistes du monde de la voile (un journaliste qui vient de sortir un livre sur les 40 ans de cette course extraordinaire) ?

C’est cela la grande « synergie » tant vantée par la direction de France Télévisions ?!?…Pourtant quand France 2 diffuse du football, il s’agit là d’une exigence l

Le dicton « qui veut tuer son chien dit qu’il a la rage » se transforme à Malakoff en « catastrophes de programmation sur France ô envoie la chaine à la poubelle ! »

Cette dégradation continue de l’antenne de France Ô pour mieux l’enterrer irrite les salariés qui n’en peuvent plus de cette gestion calamiteuse et sournoise !

Le SNPCA-CGC en alliance avec l’UNSA pousse ce coup de gueule dans l’espoir (vain ?) que la Direction du Pôle outre-mer daigne ENFIN (!) entendre la voix des salariés qui n’en peuvent plus de ne pas être écoutés. Des salariés qui ne sont pas prêts, mais pas prêts du tout, à se laisser enterrer avec leur chaine : une chaine qu’ils aiment et veulent faire évoluer pour mieux servir les populations ultramarines et les passionnés de cette France hexagonale et des bouts du monde, une chaine indispensable au Paysage Audiovisuel Public français.

Malakoff – le 16 novembre 2018.

181116-CGC-UNSA Plus rien à foot sur France Ô

Fermer le menu