Liminaire Snpca-CGC / Unsa au CSE Extraordinaire de Malakoff du 06 décembre 2018

3 semaines…

Il aura fallu pas moins de 3 semaines pour que la Direction du Pôle Outre-mer consente à tenir un CSE extraordinaire sur France Ô, les personnels et l’avenir du site de Malakoff. Un CSE extra demandé par une majorité des élus de la nouvelle instance constituée le 07 novembre dernier.

3 semaines : c’est à la fois peu… et beaucoup pour organiser une telle réunion stratégique pour l’information des salariés. C’est sans doute pour cela que la Direction n’a consentie qu’à accorder une matinée…

3 petites heures seulement pour répondre à la multitude de questions que se posent les salariés du site de Malakoff. Et, ô surprise pour les élus de l’instance réunis en préparatoire : aucun document fourni par la Direction pour commencer de répondre aux multiples questions posées. Des documents qu’elle se doit, selon la Loi, de fournir !

3 semaines : c’est sans doute peu pour que la direction puisse trouver toutes les réponses aux nombreuses questions qui ont été posées par les élus. Mais qu’à fait la direction depuis le 20 juillet dernier, depuis l’annonce de la mise à mort de France Ô ?

3 Semaine : c’est beaucoup aux yeux des salariés qui n’en finissent pas de s’enfoncer dans un désarroi et l’angoisse face aux silences de cette même direction.

Et pendant ce temps-là, la casse du site de Malakoff est en marche. La machine à broyer les salariés a démarré. Ça commence avec la Communication qui a été informée courant novembre qu’elle quitterait Malakoff début 2019.

Un autre service (la programmation) a été réuni lundi dernier et a été informé qu’il devra déménager et s’installer dans le bâtiment EOS dès janvier prochain. Une information des salariés AVANT que le projet ne passe devant les instances. Un comble. Qui plus est : les salariés concernés ont reçu des pressions.

En matière de pédagogie : on a vu mieux !

Et que dire du calendrier : annonce de la mort de France Ô en plein mois de juillet, au cœur des vacances.

Rebelote pour la com. et la programmation : début décembre, à quelques jours des fêtes de fin d’année. « Allez, Joyeux Noël ! »

Conséquences :

Les risques psycho-sociaux déjà fortement en hausse ces derniers mois, explosent au sein du personnel du site de Malakoff.

Les discussions et les échanges entre salariés et dont nous élus sommes particulièrement témoins attestent de troubles manifestes qui commencent à avoir des répercussions sur la qualité du travail et les relations entre personnes.

Comment enfin ne pas s’inquiéter un peu plus quand on découvre que le Directeur Général du Pôle outre-mer, Walles Kotra, s’en est allé en Nouvelle-Calédonie pour plus d’un mois alors que la maison France Ô-Malakoff brûle ?…

Les élus SNPCA-CGC UNSA dénoncent le mépris de cette direction à l’égard des salariés du site de Malakoff qui se sentent non seulement trahis, suite aux propos tenus par la Présidente de FTV les 20 juillet et 06 novembre dernier qui promettait que les salariés de France Ô et de Malakoff seraient accompagnés alors qu’ils ne le sont pas, mais pire : abandonnés à leur triste sort.

Alors, Monsieur le Président de cette Instance, à vous de renverser la tendance et enfin, ENFIN ( !), d’apporter aux élus et aux salariés des réponses rassurantes, pérennes et fiables pour l’avenir des salariés du site de Malakoff et au-delà d’une visibilité efficace des outre-mer au sein du groupe France Télévisions…

Malakoff – le 06 décembre 2018.

Pour accéder au document au format Pdf, cliquez sur le lien ci-dessous:

Liminaire Snpca-CGC / Unsa au CSE Extraordinaire de Malakoff du 06 décembre 2018

Fermer le menu