Mes 1ères colères et mes dernières illusions !

C’est bien de colère dont il est question… la colère des salariés de France Ô qui vont découvrir la dernière trouvaille de la direction pour les ridiculiser un peu plus.

Chacun imagine aisément à quoi les salariés de Malakoff peuvent s’attendre avec le nouveau nom dont ils seront affublés avec ses cortèges de railleries et de blagues en tous genre qui ne vont pas manquer de fleurir ci et là.C’est mes 1ères surprises parties comme dans la chanson !

Mes 1ères conneries…Mes 1ères histoires… Mes 1ères fois… Mes 1ères …

On va se faire charrier sur le net, sur les réseaux sociaux ou dans la rue !

On va se faire railler, moquer, déglinguer…

Comme si c’était le moment ! Comme si nous n’avions pas déjà assez de problèmes et de soucis.. Pourquoi ce nom ? Parce que « Mes 1ères » c’est le nom qui a été choisi pour le futur portail outre-mer de France Télévisions.

Qui a pris et validé une telle décision ?

A-t-on payé une énième boîte de com’ pour nous sortir ça ? Si oui : combien pour ça nous a encore coûté ?

Si non : pourquoi les personnels du pôle outre-mer qui sont éminemment concernés au 1er chef par ce portail n’ont-ils pas été consultés ?

Au même moment la direction générale voudrait qu’on participe à « la semaine du management » qui n’est absolument pas la priorité de l’immense majorité des salariés, à commencer par ceux du pôle OM et de Malakoff qui, eux, s’inquiètent chaque jour davantage de ce qu’ils vont devenir, de comment ils vont remplir leurs missions avec toujours moins de moyens financiers et de personnels. Personne n’est dupe et tout ce barnum, n’est là que pour amuser la galerie ! De qui se moque-t-on ??

En revanche, lorsque quelque chose les concerne éminemment, les impacte directement, alors là, rien, macache oualou… que dalle ! Pas une proposition de participer à l’appellation dudit portail : Mes 1ères  ?!?… Après semble-t-il avoir échappé à « ma 1ère »…

L’épisode de « OM 1ère  » avec les menaces de procès par Paris 1ère et un nouveau changement de nom, de logo, avec son lot de dépenses supplémentaires pour refaire tous les habillages n’a-t-il servi à rien ? N’a-t-on pas déjà tiré la sonnette d’alarme sur le fait qu’il ne fallait pas faire n’importe quoi ? Veut-on recommencer à récolter les problèmes ?

Énième changement de nom ! Tant de changements que plus personnes, surtout plus les téléspectateurs, les auditeurs et les internautes ne comprennent…ils ne s’y retrouvent plus, ne nous identifient plus !

Résultat : beaucoup d’entre eux et beaucoup d’entre nous reviennent finalement à l’origine et à notre fierté : RFO !

Au moins là : on sait ce que c’est et de quoi il retourne ! Avec dans ces initiales, dans cet acronyme un R qui nous tient tant à cœur : Réseau ! Réseau France Om ! Un réseau qui nous met en connexion et en interconnexion les uns avec les autres. Un mot qui signifie « ensemble ! ». En l’occurrence avec cette affaire du nom de la plateforme à construire, c’est tout le contraire !

Cela pour le SNPCA-CGC et l’UNSA, c’est JUSTE… impossible !

Quant au Numérique dont la direction nous rebat les oreilles, encore dimanche dans le JDD où tout le monde est cité ! Tout le monde… SAUF LE PÔLE OUTRE-MER !!!

Une provocation de plus alors que Delphine Ernotte, en décidant unilatéralement de fermer définitivement France Ô alors que le gouvernement ne réclamait que l’arrêt de la chaîne des OM dans sa diffusion sur la TNT (le linéaire !), avait demandé aux personnels de l’établissement de Malakoff d’être un site expérimental en matière de transformation numérique. (sic)… de servir d’exemple pour les autres chaînes du groupe !

On voit manifestement que, suite à ces propos dans le JDD, il n’en est plus question. Une fois de plus, comme le SNPCA-CGC le clame depuis longtemps, le pôle outre-mer n’est, en réalité: ni sa priorité, ni sa préoccupation

Ce sont les 1ères  et Malakoff qu’on assassine ! « Mes 1ères » n’a-t-il d’autre finalité que de se transformer en « Mes dernières » ? Si l’on en juge par les propos rapportés de la direction générale du groupe FTV, tout paraît aller dans ce sens.

Non ce ne sera pas un enterrement de 1ère pour les salariés du pôle outre-mer refusent de se laisser enterrer !

 

MALAKOFF,  Le 21 novembre 2019

Fermer le menu